Interview de Vincent Poutré

Interview de Vicent Poutret (ECP) :

Vincent Poutret est responsable de l’agence ECP (Entreprise pour la Conservation du Patrimoine) de Lille. ECP est spécialisé dans la recherche et le développement de solutions techniques pour la conservation et restauration du patrimoine. C’est avec ECP que TTEN a collaboré pour le peeling de la chapelle du Prieuré et c’est à ce titre que monsieur Poutret a pu suivre le chantier.

Pouvez-vous me donner votre définition du Peeling de façade ? Quel est son principal intérêt selon vous ? 

Oui, alors nous parlons de nettoyage par peeling. C’est un procédé que l’on utilise majoritairement pour des surfaces intérieures. Le peeling est un procédé extrêmement intéressant notamment par le fait qu’il permette de ne pas projeter d’eau ou de poussières facilitant l’évacuation des résidus. Ce qui simplifie la logistique chantier. Pour l’appliquer il faut être très méthodique et professionnel.

Avez-vous pu assister à la réalisation du Peeling de TTEN et à leur utilisation de vos matériaux ? 

Qu’en avez-vous pensé ? Tout à fait, j’ai pu assister et aider à la mise en route du chantier pour accompagner les ouvriers de TTEN dans l’utilisation d’un procédé qui nécessite d’être consciencieux et méthodique (application de la juste dose de latex, protection des zones non concernées, ect…) Et justement j’ai trouvé les équipes de TTEN très à l’écoute, effectuant une très bonne préparation du chantier et ayant bien calfeutré les zones à protéger.

Depuis combien de temps vendez-vous des produits (syra latex) permettant de réaliser du nettoyage par peeling ? 

Le procédé est encore assez peu prescrit finalement, pourtant cela fait plus de 25 ans qu’ECP commercialise des produits permettant de le réaliser.

Pensez-vous que c’est une pratique, un outil, qui peut se développer encore davantage dans les années à venir ?

Notamment compte tenu du côté respect des matériaux et de l’environnement. Je pense que c’est un procédé qui peut totalement se développer dans les années à venir pour des surfaces intérieures. Même si celui-ci peut sembler plus coûteux en ne considérant que l’application, il se révèle rentable dès lors que l’on y inclus les contraintes imposées par le contexte chantier (protection des sols, du mobilier, évacuation des gravats, nettoyage intérieur). Nous avons effectué une étude avec des économistes de la construction qui nous a justement démontré que même s’il est plus coûteux à l’achat, le peeling permet d’un point de vue financier de réaliser des économies en matière de logistique chantier. La différence de prix au m² avec un nettoyage plus « classique » par projection de granulats est alors minime.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.